abscision


abscision

⇒ABSCISION, ABSCISSION, subst. fém.
CHIR., vieilli. Synon. de excision, action de retrancher une partie molle peu volumineuse du corps.
P. ext. BOT. Couche d'abscission. Endroit du pétiole d'une feuille où celle-ci se détache de la tige :
F. Laibach et G. Mai ont signalé (1933) que l'application d'auxine sur les feuilles inhibe la croissance des cellules de la couche d'abscission dans le pétiole, cellules qui conditionnent la chute des feuilles;...
Histoire générale des sciences, t. 3, vol. 2, 1964, p. 737.
Orth. — Le mot entre dans la lang. sous la forme abcision (XIIe s., cf. étymol.), abscision est attesté au XIIIe s. (cf. étymol.). Il apparaît dans les dict. à partir de Ac. Compl. 1842 : abcission, puis ds DG, qui note ,,Abscision, et, abusivement Abscission`` avec l'explication suiv. : ,,Abscission, emprunté du lat. abscisio, m. s. de abscidere, couper; abscission, du lat. abscissio, séparation, de abscindere, séparer.`` Cf. GAFF. 1934 s.v. abscissio (AMBR. Paen. 10) : ,,mot d'existence douteuse; peut-être faut-il rétablir abscisio.`` Lar. 20e donne abscission et ROB. ,,abscision ou abscission.``
Étymol. — Corresp. rom. : a. prov. abcizio, abcissio; ital. abscissióne; esp. abscisión; cat. abscissió; roum. absciziune. « Action de retrancher ». Différents emplois : a) 1155 « apocope » terme gramm. (WACE, Brut, éd. Arnold, 13 801) : Cerno, cernis, ço est veeir, E Deu ad nun en ebreu El; De ces dous moz est fait Cernel. Cerno e El sunt ajusté, Li uns dit Vei, l'autre dit Dé; mais une lettre en est sevree, De la fin de Cerno ostee, Si est par une abscisiun Faite la compositiun. b) début XIIIe s. « excommunication » (Règle de St Benoit, ms. Sens, p. 151b ds GDF. : Li abes doit user du fer de abscision, [Bened. Reg. 28 ds TLL s.v. : ferro abscisionis]; c) 2e moitié XIVe s. abcision de voiz « cassure, défaillance de voix » (BRUNO DE LONGOBUCCO, Cyrurgie, ms. de Salis, f° 39c ds GDF. : Sincopis, abcisions de voiz); d) 1503 terme méd. « action d'enlever » (Le Guidon en francoys, 169c, éd. 1534 ds Rom. Forsch., XXXII, 4 : Le régime propre [de cure de paralisie] comprent quatre choses. La première est esgallement de la matière. La seconde est abscision d'elle); av. 1522 terme méd. « amputation » (BUDÉ, Instit. du Prince, éd. J. Foucher, ch. 44 ds HUG. : En faisant incisions, et abscisions de membres); e) 1508-1517 capitale abscision « décapitation » (FOSSETIER, Chron. Marg., ms. Brux. 10512, VIII, II, 4 ds GDF. : Alexandre merit par capitale abscision corone de martir).
Empr. au lat. abscis(s)io (attesté dep. Rhet. Herenn., 4, 53, 67 ds TLL s.v., 152, 52 comme terme de rhét. « réticence »); emploi a DIOMÈDE, Gramm., I, 452, 26 ibid., 152, 58 : per apocopen id est abscisionem; emploi b bien attesté en lat. médiév. (Mittellat. W. s.v., 45, 15-19); cf. avec emploi c 47-48, SCRIBONIUS LARGUS, 100 ds TLL s.v., 152, 62 : facit bene haec compositio ad suspirium et ad vocis abscisionem; emploi d mais dans un cont. relig. ds CASSIAN, Conlatio, 12, 1, 3, ibid., 152, 39 : abscisio manuum aut pedum aut genitalium, ou dans cont. jur. : Lex Ribuaria, 5, 1 capit. (A 6. 7) ds Mittellat. W. s.v., 45, 8 : de abscisione auriculae; pas d'emploi méd. cité; emploi e ds 1012-1018, THIETMAR, Chron., 1, 7, ibid., 45, 10 : comitem... capitis abcisione devicit.
HIST. — Emplois variés du terme jusqu'au XVIe s. (cf. étymol.). N'est pas mentionné par les dict. gén. avant le XIXe s.; à cette date, il ne s'applique plus qu'au domaine de la chir.; à partir de DG, il est considéré comme vieilli. Au XXe s., léger regain de vitalité en raison de son ext. à la bot. (cf. sém.).
STAT. — Fréq. abs. litt. :2.
BBG. — GARNIER-DEL. 1961 [1858]. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — ST-EDME t. 1 1824.

abscision [apsizjɔ̃] ou abscission [apsisjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1155, « apocope »; 1503, t. médical; lat. abscis(s)io « action de retrancher ».
1 Méd. (chirurgie). Vieilli. Excision.
tableau Lexique de la chirurgie.
2 Bot. || Couche d'abscission : partie du pétiole où la feuille se détache de la tige.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Abscisión — (del latín abscissĭo, ōnis, cortadura, mutilación) es la separación de una parte de un cuerpo cualquiera. Es un término usado habitualmente en botánica para el proceso por el cual una planta pierde una o más partes de su estructura, como pueden… …   Wikipedia Español

  • abscisión — escisión, corte. Abscisión de la córnea [PQ: 11.49] Diccionario ilustrado de Términos Médicos.. Alvaro Galiano. 2010. abscision El proceso de separar cortando, por ejemplo, en la excisión …   Diccionario médico

  • Abscision — Ab*sci sion, n. [L. abscisio.] See {Abscission}. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • abscisión — sustantivo femenino 1. Uso/registro: elevado. Separación de una parte pequeña de un cuerpo con un instrumento cortante …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • abscisión — (Del lat. abscissĭo, ōnis, cortadura, mutilación). 1. f. Separación de una parte pequeña de un cuerpo cualquiera, hecha con un instrumento cortante. 2. Interrupción o renunciación …   Diccionario de la lengua española

  • abscisión — (Del lat. abscissio, onis, cortadura, mutilación.) ► sustantivo femenino culto Separación de una parte pequeña de un cuerpo cualquiera, hecha con un instrumento cortante. * * * abscisión (del lat. «abscissĭo, ōnis», corte; cult.) f. *Separación… …   Enciclopedia Universal

  • abscisión — sustantivo femenino medicina escisión …   Diccionario de sinónimos y antónimos

  • abscision — æbsɪʃn n. cutting off, removal by cutting (as in surgery) …   English contemporary dictionary

  • abscision — ab·sci·sion …   English syllables

  • abscision — noun see abscission …   Useful english dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.